Ifig est né en 1966. Il apprend la photographie en dilettante dès l'âge de 15 ans auprès de son père, un amateur passionné. Ses premiers émois photographiques et sentimentaux s'entremêlent.

 

Ses photos de plages bretonnes sont peut être à cette époque sa façon de sublimer ses espoirs amoureux déçus.

Mais, trop tard! La passion photographique est là.

Elle sera cependant interrompue par ses études de médecine, mais pendant toutes ces années cet engouement s'exprime comme une pulsion, toujours présente, parfois quiescente.

 

Son sens photographique est enrichi par trente ans d'influences, trouvant leurs racines dans la peinture, la photographie ou le cinéma.

On peut citer des artistes aussi divers que Jean Loup Sieff, Helmut Newton, David Horvat, Roy Lichenstein, Paul Gauguin, David Linch, Roy Stuart, Aaricia Varandas, David Hockney ou la magnifique abstraction d'Yves-Marie Péron.

 

En somme l'expression d'une quête de la beauté comme trait d'union entre ses plages abstraites, ses nus et ses portraits à l'oeil torve...

 

Ifig expose pour la première fois au Molitor en 2017 et ses travaux sont régulièrement présentés par la Galerie Jean Louis Cleret depuis 2018.

 

Jean Louis Cleret